CES ŒUVRES LITTÉRAIRES QU'IL FAUT LIRE AU MOINS UNE FOIS AVANT DE MOURIR

Que vous le veuillez ou non, la lecture est indéniablement présente dans nos vie. Vous lisez quotidiennement. Vous lisez de l’actualité sur les journaux, vous lisez des publications sur vos réseaux sociaux, vous lisez vos factures, vous devez aussi lire vos cours afin de les apprendre et les mémoriser. Cependant, peu de gens lisent pour le simple plaisir de se laisser emporter par un voyage littéraire, et c’est une réelle joie qu’ils manquent. Personnellement, je crois que tout le monde est un potentiel dévoreur de livres, il suffit de tomber sur cette œuvre, ce roman qui déclenche en nous l’amour de la lecture pour finir par succomber, et c’est justement le but de la chronique d’aujourd’hui. Je vous présente donc quatre œuvres qu’il faut absolument lire avant de mourir. Je vous offre avec, quatre voyages pour quatre destinations : La Russie, la France, L’Angleterre et l’Amérique. Seriez-vous intéressé.e.s par l’aventure ?




Les frères Karamazov par Dostoïevski :

Dostoïevski est déjà très connu, on partage souvent ses citations sur les réseaux sociaux et pour qu’il y ait autant de bruit autour de lui, ses œuvres doivent donc vraiment en valoir la peine non ?

Personnellement, j’étais très emballée par l’énorme pavé qu’est Les frères Karamazov, qui est sa dernière oeuvre publiée et que je considère comme une fresque complète où tout y est : Drame, romance, crime, suspens, secrets de famille, philosophie et j’en passe. Donc si vous voulez un roman policier lisez les frères Karamazov, si vous voulez une histoire d’amour, lisez les frères Karamazov, si vous voulez être ému.e.s, étonné.e.s, surpri.se.s LISEZ les frères Karamazov.

Intrigue :

C’est une histoire qui débute par le meurtre de Féodor Karamazov, un père qu’on découvre assassiné un beau jour. Certainement par l’un de ses trois fils : Dimitri le débauché, Ivan le savant ou Aliocha le gentil benjamin. Tous ont voulu sa mort, ou du moins tous avaient une raison de le tuer. ( Les frères Karamazov, Ed livre de poche)

Dostoïevski, offre à travers ce roman un aperçu sur la société russe du XIXème siècle. On voyage à travers ses mots, son style et on a une réelle impression d’être présents parmis les personnages, nous apercevons leur ressenti et nous les comprenons grâce au portrait psychologique que dresse l’écrivain pour chaque personnage (ce qui explique aussi le grand volume de cette œuvre à plus de 900 pages).

Le volume de ce roman peut décourager certain.e.s mais pensez-y , vous avez tout l’été pour le lire et vous avez tout le temps qu’il vous faut donc ne passez pas à côté de cette œuvre magnifique.



Bel Ami par Guy de Maupassant :

Bel Ami est un grand classique français, il est très connu et fait partie des grands romans de la littérature française. Mais qu’est ce qui est si génial à propos de cette œuvre ?

Je conseille ce roman à quiconque qui aurait envie de voyager dans le temps, vers une époque très différente de la notre. Le personnage principal, Georges Duroy est très intéressant. C’est à travers lui que Maupassant nous passe un message sur la quête du pouvoir et de l’ascendance d’un petit minable au rang des bourgeois.

Intrigue :

Georges Duroy est un homme qui n’a pas de sous sur lui, il tombe par hasard dans les rues de paris, sur un ancien ami qui occupe une classe social très importante. Ce dernier va lui offrir un travail modeste. Mais Duroy est un homme très ambitieux, il veut encore plus. En profitant de son charme et de son physique, il va connaître une ascension sociale grâce à la séduction des femmes bourgeoises. Va-t-il vraiment réussir à se créer une place estimable dans la société parisienne ?

J’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce roman. C’est une histoire très originale qui nous fait réfléchir sur le prix du succès et la valeur de la vie.



Rebecca par Daphné Du Maurier

« Le bonheur n’est pas un objet à posséder, c’est une qualité de pensée, un état d’âme. » 

Que pensez-vous de cette citation ? magnifique, non ? Elle est tirée d’un grand roman de la littérature anglaise : Rebecca.

Le grand classique anglais « Rebecca » de Daphné du Maurier est l’un des meilleurs livres que j’ai eu la chance de lire dans ma vie. Le roman avait tout pour me séduire : suspense, mystère, et une belle histoire d’amour. Mais alors ça parle de quoi ?

Intrigue :

Un manoir majestueux : Manderley. Un an après sa mort, le charme noir de l’ancienne propriétaire, Rebecca de Winter, hante encore le domaine et ses habitants. La nouvelle épouse, jeune et timide, de Maxim de Winter pourra-t-elle échapper à cette ombre, à son souvenir ? ( résumé proposé par Babelio)

J’ai donc découvert avec cette œuvre, la plume de Daphné Du Maurier, une autrice dont les mots sont puissants et intenses. J’avais été conquise par l’histoire dès son incipit qui nous plonge dans une atmosphère accablante et mystérieuse. Les personnages sont très attachants. Ce que j’ai aussi adoré par rapport à ce roman, c’est le voyage qu’il nous offre. L’histoire commence à Monte Carlo et continue dans un magnifique manoir anglais qui porte le nom de Manderley. D’ailleurs, tout se passe autour de ce lieu et de cette femme morte, nommée Rebecca, qui l’occupe toujours.

Rebecca un roman splendide qui parle à toute les générations et qu’il faut absolument lire avant de mourir.



Martin Eden par Jack London :

Jack London est un écrivain très intéressant qu’il ne faut pas ignorer. Son roman Martin Eden est une pure merveille. C’est le genre d’œuvre qu’on ne peut pas poser, une œuvre qui se dévore. Quand je l’ai commencé, je n’avais pas une grande idée sur l’histoire. Mais j’étais vite emballée voire même hypnotisée par le pitch et le style de cet auteur qui nous dresse un tableau sur l’Amérique du XXème siècle.

Intrigue :

Martin Eden est un jeune marin qui n’a pas terminé ses études. Un jour il tombe amoureux d’une jeune bourgeoise très cultivée qui s’appelle Ruth. Afin de la séduire, Martin commence à lire des œuvres, puis à écrire des articles et des poèmes. Il se passionne de plus en plus pour la littérature. Durant sa quête pour le savoir, il va ouvrir les yeux sur le monde des bourgeois et des écrivains. Pourtant, quelque chose en lui ne va pas rester indemne. Sa vision sur le monde, sur l’amour et sur la vie ne sera plus la même …

Laissez vous embarquer par cette œuvre magnifique, je vous assure que vous n’aurez pas de regret.

En guise de conclusion, je tiens à préciser que cette sélection est purement personnelle. Je vous ai suggéré les romans qui sont déjà très célèbres et qui m’ont vraiment plu. Sachez que vous n’êtes pas obligé.e.s d’y adhérer. Au contraire, un lecteur a le droit de ne pas aimer un livre et de ne pas le terminer. Mais n’abandonnez pas cette habitude de lire. Lisez jusqu’à ce que vous tombiez sur l’œuvre qui vous introduit au merveilleux monde de la littérature.


Article : Rania Gherbal